Revue de presse

Faire attention aux jeunes hérissons 

Cette semaine, notre rubrique « Naturellement Doubs » est consacrée aux hérissons. Ils nous offrent tous les ans à cette période un lot d’émotions et de surprises. Il faut être vigilant parce qu’ils nichent parfois à proximité des pieds des vaches et des chevaux ou encore des roues de véhicules.

Vendredi à Tarcenay dans une remise, la semaine dernière à Rantechaux dans une écurie ou à Flagey sous une terrasse et à Plaimbois-Vennes dans une étable les années précédentes, les hérissons nous offrent tous les ans à cette période un lot d’émotions, de surprises, et surtout de vigilance parce qu’ils nichent parfois à proximité des pieds des vaches et des chevaux ou encore des roues de véhicules.

Quatre à sept petits

Chez les hérissons, la copulation a lieu au printemps après l’hibernation (les mâles étant féconds seulement durant la période d’avril à début septembre). Après 31 à 35 jours de gestation, la femelle qui possède dix tétines peut donner naissance de 4 à 7 petits dans un nid douillet construit à l’aide de mousse, d’herbes sèches et de feuilles mortes. À la naissance, ils sont roses, aveugles et pèsent entre 10 et 25 gr. Des piquants blancs et mous apparaissent dans les heures qui suivent. Au bout de 36 heures, ils deviennent bruns tout en conservant leur blancheur à l’extrémité. 11 jours plus tard les petits hérissons se mettent en boule et commencent à quitter le nid à l’âge de trois semaines essentiellement en promenade nocturne. Ils suivent la mère de très près en file indienne tout en apprenant à connaître les invertébrés terrestres comestibles.

3 000 piquants

Au moment du sevrage, entre 4 et 6 semaines, les jeunes hérissons possèdent 3 000 piquants complètement foncés. À l’âge de deux mois, ils pèsent environ 250 gr et deviennent véritablement indépendants. La famille se disperse. Chacun consomme chaque nuit 70 gr de nourriture composée en priorité des invertébrés (lombrics, chenilles, araignées, limaces) mais aussi de certains fruits et champignons. Il devra atteindre au minimum 450 g pour survivre à la période d’hibernation.

Leur donner à boire

Le hérisson vit entre 7 et 10 ans au maximum (3 ans en moyenne). Un tiers seulement dépasse l’âge d’un an. La principale cause de mortalité est sans doute la faim pendant l’hibernation. Viennent ensuite les prédateurs comme le blaireau, le renard roux ou la martre et l’incontournable trafic routier ou parfois les tondeuses robots à proscrire de nuit. Sans oublier l’eau, on peut nourrir les hérissons uniquement avec des croquettes ou de la pâtée réservée aux chats et aux chiens. Les restes de table, le lait de vache, le pain et les agrumes sont à proscrire.

Marchés des Premiers Sapins, c'est reparti !

 

La première édition d’un marché en 2019 à La Baraque ayant été un succès en 2019, les citoyens du collectif de la Baraque avaient programmé un second marché à Vanclans en 2020 qui a validé le succès du premier. C’est donc naturellement que 2021 verra trois marchés de producteurs locaux et d’artisanat.

Déambulation musicales

Dimanche 20 juin est organisé le premier de la série à Nods dans la cour du groupe scolaire en face de la mairie.

Cela tombe bien car ce sera un jour d’élections régionales et départementales. Chacun pourra faire son marché entre les stands des producteurs locaux et les listes des candidats.

Une déambulation musicale accompagnera chacun dans ses achats de produits régionaux. Le 15 août, ce sera au tour de Rantechaux d’accueillir un nouveau marché et le 17 octobre les producteurs locaux s’installeront à Athose.

Dans le Doubs, l'obligation du masque prolongée jusqu'au 30 juin

« Malgré des chiffres encourageants », explique la préfecture du Doubs, le port du masque est prolongé jusqu’au 30 juin dans toutes les zones urbanisées du département.

Pas de miracle : conformément aux consignes nationales, le préfet du Doubs a pris un arrêté départemental qui prolonge le port obligatoire du masque en zone urbanisée , en tout cas pour les personnes âgées de plus de 11 ans.

89,5 de taux d'incidence

« Il est nécessaire de poursuivre la lutte contre le caractère actif du virus et ses effets en termes de santé publique », argumente un communiqué de presse, « pour éviter toute reprise épidémique. » La préfecture partage également quelques chiffres jugés « encourageants », avec un taux d’incidence de 89,50 pour 100 000 habitants. Le taux de positivité des tests, lui, affiche 3,2 %. Du côté des hôpitaux doubiens, 65 patients sont encore soignés pour la Covid, dont 20 en réanimation.

Sortie de crise "dans les mois qui viennent"

« La campagne de vaccination contre la Covid-19 nous permet d’espérer une sortie de crise dans les mois qui viennent. Nous devons cependant être collectivement conscients qu’un relâchement trop précoce de nos comportements pourrait réduire à néant les efforts déjà accomplis », concluent les autorités locales, à quelques jours du passage du couvre-feu à 23 heures, prévu le 9 juin.

Le choeur de l'église complètement rénové

Après un important chantier en 2020 au niveau des retables, l’église de Nods-Chasnans a connu un second coup de lifting. Cette fois-ci, les travaux se sont concentrés autour du chœur et de son autel, pupitre de lecture et plancher.

Un synode s’est réuni pour décider de la prise en charge de travaux dans certaines églises phares du diocèse. Il est évident que toutes les églises ne peuvent pas être rénovées, question budget, et l’église de Nods-Chasnans s’est vue retenue pour bénéficier d’un financement pour des travaux d’art sacré.

Déjà des travaux importants !

Les églises de la commune comme Hautepierre, Vanclans, Rantechaux et Athose ont eu des réparations importantes ces dernières années pour la structure (toitures, façades…), mais celle de Nods-Chasnans a déjà bénéficié de travaux importants pour les retables et vient de subir une rénovation de l’autel, plancher et pupitre de lecture.

L’évêque étant absent, c’est le père Francisco qui a eu le privilège de cette inauguration et bénédiction des nouvelles installations à la charge du diocèse et décidé par une commission des arts sacrés. Un pot offert par la mairie a clôturé cette inauguration.

Sur la route du pèlerinage de la Via Francigéna

L’église de Nods, dont les retables sont classés au patrimoine, possède dorénavant un chœur qui vaut le détour pour les amateurs d’art… et les autres, y compris les pèlerins de la Via Francigéna reliant l’Angleterre à Rome et dont le chemin historique passe devant l’église de Nods. Si vous voyez un jour un promeneur avec un gros sac à dos sortir de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Nods, imaginez-le dans quelques semaines sur la place Saint-Pierre de Rome ; il aura probablement perdu en route saint Paul, au col du Grand-Saint-Bernard !

Les Premiers Sapins Des piquets de sentiers tronçonnés et coupés

Par L'Est Républicain
 

Les bénévoles organisateurs des sentiers de randonnée de la commune se sont récemment réveillés avec une mauvaise surprise. Même une stupéfaction pour ceux qui, depuis deux ans, ont tracé 60 km de sentiers à la peinture et, pour renforcer le balisage, ont planté 90 piquets à des endroits stratégiques. Ces mêmes piquets en acacias qui, pour certains, se sont vus tronçonnés, voire totalement coupés.

Certains, en effet, ont été enlevés proprement au ras du sol, et le bois a été embarqué. Pour ceux qui ont résisté et ne sont « que » tronçonnés, ils ne peuvent désormais plus soutenir les pancartes jaunes indiquant le nom de la balade ainsi que la distance du parcours.

Le groupe de bénévoles des sentiers avait choisi des piquets en acacias réputés tenir en terre 100 ans parce qu’ils s’intègrent mieux dans la nature que des poteaux en béton ou en métal. Mal leur en a pris.

Qui peut avoir un tel comportement ? C’est la question qui demeure. Du côté de la commune, on assure que si c’est pour se procurer du bois de chauffage, on est prêt à fournir au tronçonneur une pile de bois gratuitement, s’il se manifeste… ce qui paraît peu probable… Peut-être que la forêt verra plus de promeneurs sur les 60 km de sentiers et cela peut déranger d’autres utilisateurs de la forêt ? Probable…

Pas le premier fait en date

Cette découverte n’est toutefois pas la première de son genre. Au sein de la commune, un individu s’était amusé, cet hiver, à écorcer 20 petits acacias sur 30 plantés pour les faire sécher.

La question des organisateurs est : faut-il remettre de nouveaux supports en bois au risque de voir les mêmes dégradations ?

Les 90 pancartes de signalisation sont arrivées, faut-il les visser sur de nouveaux piquets ? Assurément, ils continueront car il ne faut jamais laisser la bêtise régner sur le collectif.

Les Premiers Sapins Rectificatif : nouvelle coiffeuse à Nods

Une erreur s’est glissée dans l’article de présentation de la nouvelle coiffeuse : Isabelle Truche, installée dans le village de Nods (Les Premiers Sapins) depuis deux semaines à côté du restaurant L’atelier gourmand.

Le salon sera ouvert le samedi de 8 h à 15 h 30 et pour prendre rendez-vous, il faudra composer le 03 63 35 67 75. Nos excuses.

La Région Bourgogne-Franche-Comté souhaite vous informer que le site d'inscription aux transports scolaires pour l'année 2021/2022 ouvrira le 7 juin 2021.

Que ce soit pour une première demande ou un renouvellement, les familles, qui souhaitent que leur.s enfant.s emprunte.nt les transports scolaires, ont l'obligation de procéder à leur.s inscription.s.

Afin que l'élève soit en possession d'une carte ou d'un abonnement de transport valide dès les premiers jours de la rentrée scolaire de septembre, il est conseillé aux familles de s'inscrire avant le 16 juillet 2021. Au-delà de cette date, les inscriptions restent possibles. Il n'est cependant pas assuré qu'un titre ou un renouvellement de prise en charge soit attribué dès le 2 septembre 2021.

 

L'ensemble des informations relatives à la procédure d'inscription est disponible ici.

VOTRE MAIRIE
  • 8 rue de la Scierie Nods
    25580 LES PREMIERS SAPINS
  • 03 81 60 04 06
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

HORAIRES D'OUVERTURE

  • Lundi & Mardi : 13:30 - 16:30
  • Mercredi : 08:30 - 11:30
  • Jeudi: 13:30 - 18:00
  • Vendredi: 09:00 - 16:30
  • Samedi: 08:30 - 11:30

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER


© 2021 Mairie des Premiers Sapins - Tous droits réservés